polynésie
info locale

Vitesse + paka = 1 mort

accidents moorea
tribunal
©Polynésie 1ère
18 mois de prison avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve, obligation de soins, annulation du permis, indemnisation de la victime. Un jeune homme condamné pour avoir tué un homme en scooter alors qu'il avait fumé du paka et roulait trop vite. Il a demandé pardon à la famille de sa victime.
L’histoire est simple, en décembre 2014, un jeune danseur du Tiki village revient d’un spectacle, il est environ 22h30. Avant de prendre le volant pour aller manger avec un ami, il fume du cannabis. 

Une fois sur la route dans une voiture qui n’a pas d’éclairage suffisant, il renverse un homme à scooter et le tue. Il l’a percuté par l’arrière alors que le deux-roues circulait au niveau du PK 21,8 à Haapiti.

Le prévenu a reconnu qu’il roulait à une vitesse excessive, il le sait car le volant de sa vieille voiture tremble quand la conduite est excessive. « J’aime bien la vitesse, j’aime bien Schumacher » avait déclaré en décembre 2014 le jeune homme aux enquêteurs. Le président du tribunal lui a indiqué qu’il y avait Schumacher mais qu’il y avait aussi Ayrton Senna, pilote mort en 94 sur un circuit automobile.

La victime n’était pas en règle non plus. L’homme de 32 ans roulait sans éclairage, sans casque (seul un T-shirt enroulait sa tête) et sans assurance. Pour l’avocat de la défense, la victime n’est donc pas exempte de reproche. D’autant que le pilote trentenaire avait bu de l’alcool et avait également consommé des stupéfiants.

Très marqué par cet accident mortel, le jeune danseur a demandé pardon à la famille de la victime. Depuis le drame, il a suivi une cure de désintoxication.
Publicité