Motu Link Airline : une nouvelle compagnie aérienne pour desservir les îles

transports îles sous-le-vent
ATR 72 600
Un ATR 72 600 de la compagnie Indigo. C'est le même type d'appareil qu'a choisi Motu Link Airline pour desservir nos îles. Comme son principal concurrent, Air Tahiti. ©France 3 Occitanie
De la concurrence pour Air Tahiti. En effet, le gouvernement compte accorder une licence de transporteur aérien pour Motu Link Airline. Cette compagnie low cost devrait desservir tous les archipels à des tarifs très bas. D'abord les îles les plus touristiques et fréquentées, puis le reste.

Le conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté octroyant une licence de transporteur aérien à la nouvelle compagnie aérienne Motu Link Airline. Ce nouvel entrant projette d’effectuer du transport aérien public régulier et à la demande, de passager et de fret sur le réseau interinsulaire de la Polynésie française dans la zone de libre concurrence.

Low cost

 

La nouvelle compagnie se décrit comme une compagnie aérienne low-cost assurant proposer des tarifs très bas. Elle espère donc capter 15% à 20% des parts de marché sur les destinations qu’elle souhaite toucher.

Motu Link Airline envisage dans un premier temps, de desservir les six aérodromes suivants : Huahine, Raiatea, Bora Bora, Rangiroa, Tikehau et Fakarava. Les fréquences envisagées durant toute l’année à partir de l’aéroport de Faa’a par cette future compagnie aérienne sont les suivantes :

Huahine : 14 fréquences hebdomadaires ;

Raiatea : 21 fréquences hebdomadaires ;

Bora Bora : 21 fréquences hebdomadaires ;

Tikehau : 5 fréquences hebdomadaires ;

Rangiroa : 7 fréquences hebdomadaires ;

Fakarava : 5 fréquences hebdomadaires.

Toutefois, à la demande du gouvernement, ce sont les 12 destinations de la zone de libre concurrence qui feront l’objet d’une desserte par la compagnie.

2 avions et des embauches

 

Motu Link Airline propose plusieurs classes de réservations déclinées en gammes tarifaires selon la saison. Son tarif « Reva » est le plus élevé, incluant une franchise bagage de 15 kgs, avec options. Dans un deuxième temps, la compagnie pourra envisager d’étendre son réseau aux aérodromes de Maupiti, Moorea, Nuku Hiva, Hiva Oa, Rurutu et Tubuai.

La compagnie Motu Link Airline sera dotée d’une flotte de 2 ATR 72-600. A terme, ce nouvel acteur du transport aérien interinsulaire prévoit d’embaucher 162 personnes pour assurer son rythme de croisière.