polynésie
info locale

Natitua : le navire spécialisé démarre la campagne de reconnaissance marine

technologies tahiti
cable natitua
©Polynésie 1ère
Le navire indonésien est arrivé hier au port de Papeete. Sa mission consiste à effectuer des relevés géologiques en eaux profondes afin de déterminer la route définitive de la partie sous-marine du câble Internet destiné à désenclaver une partie des Tuamotu et des Marquises. 
Le contrat de l’installation et de la mise en service du futur câble internet destiné a desservir une partie des Tuamotu et des Marquises a été signé en juillet dernier entre le président du pays, le PDG de l’OPT et le directeur commercial d’Alcatel, Paul Gabla. Avec cela, les Tuamotu et les Marquises pourront enfin entrer dans l’ère du numérique.

Jusqu’à présent en manque de débit suffisant pour pouvoir utilisé internet, une partie des archipels éloignés devrait être reliée directement au nouveau câble sous-marin baptisé Natitua. Sa mise en service est prévue en fin 2018 et permettra de relier Tahiti à huit îles des Tuamotu - Hao, Fakarava, Arutua, Kaukura, Takaroa, Manihi et Rangiroa – et à deux îles des Marquises : Hiva Oa et Nuku Hiva.

Pour cela, le navire indonésien spécialisé dans la recherche d’épaves sous-marins et toutes les opérations de sondage, va effectuer pendant un mois une reconnaissance marine. Équipé de radars et de sondes, ce dernier va tracer avec précisions le parcours du câble au fond de l’océan, long de plus de 2 500 km.

Natitua, le câble de l’espérance

Sa mise en service, prévue fin 2018, devrait permettre de réduire la fracture numérique qui existe entre Tahiti et les îles éloignées. Les habitants de ces îles l’attendent donc avec impatience. D’un montant de près de 6, 5 milliards de francs CP, le coût est supporté par l’Etat, d’une part, et d’autre part par l’OPT.
Publicité