polynésie
info locale

Le navire écolo "Race of water" à Tahiti ce week end

écologie
Race for water sera dans les eaux polynésiennes du 6 octobre au 5 novembre
Race for water sera dans les eaux polynésiennes du 6 octobre au 5 novembre ©Race for water
Le navire ''Race for Water'', naviguant exclusivement aux énergies renouvelables : solaire-hydrogène et kite, est attendu le week-end prochain à Papeete après un mois de navigation au départ de Rapa Nui. Son équipage milite contre les déchets plastique qui asphyxient les océans.

 
Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation à la préservation des océans, le navire "Race for water" sillonera les eaux de la Polynésie française du 6 octobre au 5 novembre. En provenance de l'île de Pâques, le bâtiment fera relâche au port de Papeete ce week end avant de faire escale successivement à Moorea, Bora Bora et Tetiaroa.

Cette étape polynésienne d'un mois s'inscrit dans une circumnavigation de quatre années destinée à sensibiliser les populations rencontrées à la préservation des océans et à la lutte contre les déchets plastique en particulier. 

A chaque étape, l'équipage accueille des scolaires à bord et échange avec des scientifiques et des politiques. 

« Notre mission est d’alerter et d’agir afin que les déchets plastiques n’atteignent pas les cours d’eau et les océans. Lors de chaque escale, la Fondation Race for Water cherche à développer avec des partenaires locaux des modèles sociaux et économiques conférents une valeur aux déchets plastiques pour inciter à leur collecte » explique Franck David, directeur de la Race for Water Odyssée. 

80% des déchets marins sont composés de plastique.

De conception tout à fait originale, "Race of water", du nom de la fondation éponyme créée par le Suisse  Marco Simeoni, fonctionne exclusivement grace à des énergies renouvelables.



 
Les escales de "Race of water" en Polynésie :
6 au 12 octobre : escale à Papeete
13 au 18 octobre : escale à Moorea
20 au 26 octobre : escale à Bora Bora
29 au 31 octobre : escale à Tetiaroa
1er au 5 novembre : escale à Papeete