polynésie
info locale

Non, ce n'est pas la plage de Matira...

pollution
Non, ce n'est pas la page de Matira...
©FB Hotel Rosignano
Eau turquoise, sable blanc... La plage de Rosignano en Italie a de faux airs de Matira, à Bora Bora ! Sauf qu'elle est particulièrement toxique...
En Italie, près de Livourne, la plage de Rosignano prend une belle teinte turquoise. Mais cette couleur est liée aux produits toxiques rejetés par une usine chimique juste à côté. Un paradis empoisonné qui attire malgré tout de nombreux touristes. L'usine chimique du groupe Solvay, implantée là depuis un siècle, fabrique du bicarbonate, à base de calcaire, et ce sont les déchets déversés dans la mer qui lui donnent cette couleur artificielle.

France 2 a consacré un reportage sur le sujet, dans lequel Maurizio Marchi, militant écologiste, accuse le groupe industriel de polluer le site : "Cette poudre blanche qui est déversée contient du mercure, de l'arsenic, du cadmium, du chrome et d'autres métaux lourds", selon lui. L'entreprise, de son côté, nie tout risque pour la santé.Brut Nature a également diffusé une vidéo sur ce lieu parfois surnommé "Miami des pauvres" :

Impossible, donc, de rivaliser avec les plages polynésiennes et notamment avec la plage de Matira, à Bora Bora, qui conserve depuis plusieurs années son pavillon bleu.

 
Publicité