polynésie
info locale

Nonosina à To'ata le 23 novembre

danse
nonosina
Le groupe de 'ori tahiti de Californie, Nonosina, vient régulièrement en Polynésie présenter ses créations et son interprétation fraîche et dynamique du ‘ori Tahiti.Plus de 150 de danseurs viennent cette année, emmenés par Tiana Liufau, pour présenter leur nouveau spectacle : Te A’a.

« Te A’a », une exploration des origines


Ce spectacle explore l’origine du son à travers le ‘ori tahiti. La famille Nonosina est profondément attachée à ses racines des îles Samoa à Hawaii et c’est pour cela que le groupe proposera également du hula sous la direction de Māhealani Mika et du siva samoa dirigé par Kuegi. Une magnifique occasion de célébrer les 54 ans du groupe Nonosina !
 

Rendez-vous samedi 23 novembre à 19h00 à To'ata pour admirer ce spectacle unique. Les billets sont en vente dans les magasins Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 Fare Ute, et en ligne sur www.ticket-pacific.pf.
 
affiche nonosina
 

Nonosina, « l’oiseau blanc » voyage de la Californie au Japon


La troupe Nonosina a été créée en 1965 en Californie par l’arrière-grand-mère du chef de groupe actuel, Estella Reid. Portée par son amour pour la danse polynésienne, elle s’installe en Californie et fait du groupe de danse une entreprise familiale. Sa plus jeune fille Riki perpétue son enseignement tout en s’orientant résolument vers les danses polynésiennes. Le groupe participe à de nombreuses compétitions et se fait rapidement un nom. C’est ensuite le fils aîné de Riki, Mevina, qui prend sa suite à la tête de l’école en 1998.La même année, Mevina vient pour quelques semaines en vacances et se passionne pour la danse. Il reste aussi longtemps que son visa le lui permet, participe au Heiva et gagne avec O Tahiti e la récompense suprême, avec le spectacle Tapa’o. Le groupe s’illustre dans de nombreux concours comme le Heiva i Honolulu dans les catégories amateur et professionnel, ou encore le San José Tahiti Fete, dans laquelle Nonosina est resté invaincu de 1996 à 2002. La renommée du groupe s’accroit avec les années et l’école attire des centaines de danseurs aux origines variées. Venus des Samoa, de Fidji, des Tonga, de Hawaii, des Philippines, tous partagent ce même amour pour le Ori Tahiti. Le succès de cette formation a d’ailleurs fait des émules, ce qui atteste de sa qualité et deux écoles sont nées à Hawaii : une à Oahu et l’autre à Kona. L’école est gérée depuis 2013 par Tiana Liufau, sœur de Mevina et longtemps chef d’orchestre du groupe. Elle ramène aujourd’hui son groupe afin que Nonosina, « l’oiseau blanc », vole sans cesse vers de nouveaux horizons, porté par sa passion.
Publicité