"Nous sommes sur des technologies vaccinales qui sont le futur de la vaccination et de la santé"

santé
Hervé Varet, directeur de l'Institut Louis Malardé
L'invité café du mardi 17 août 2021 est Hervé Varet, directeur de l'Institut Louis Malardé.

Dépistage, vaccination, confinement : voici les sujets dont il a été question avec Hervé Varet, directeur de l'Institut Louis Malardé, pour qui le vaccin est bel et bien le "seul remède contre la maladie". À ce jour en Polynésie, 111 252 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin et 83 263 personnes sont complètement vaccinées.

"Les personnes qui viennent (à l'ILM) et qui sont positives sont majoritairement, mais très très majoritairement, je dirais même à plus de 80%, des personnes non vaccinées."

Hervé Varet, directeur de l'ILM

 

Si la vaccination a pris du retard en Polynésie, Hervé Varet estime que c'est en raison du faible nombre de cas positifs qu'il y avait jusqu'à récemment ; n'incitant pas à aller se faire vacciner. Résultat : la flambée épidémique que nous connaissons à ce jour. Du côté de l'ILM, Hervé Varet indique avoir "suffisamment de tests pour dépister la population" mais encourage fortement à la vaccination. La réticence au vaccin, le directeur de l'Institut Louis Malardé ne la comprend pas : "nous sommes sur des technologies vaccinales qui sont vraiment le futur de la vaccination et de la santé. Ce vaccin a été injecté à des millards de personnes aujourd'hui et il ne transmet pas tant d'effets secondaires que ça". En Polynésie, très peu d'effets secondaires liés au vaccin ont été enregistrés.

Hervé Varet est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :