O Marama envoûte To'atā

heiva i tahiti
O MARAMA
Ambiance survoltée vendredi à To'atā, pour la cinquième soirée de chants et danse du festival Tahiti Ti'a Mai. Au menu, du vaa, des rythmes endiablés et du charme.

Trois groupes de danse et un groupe de chant ont fait vibrer la scène de To'atā, vendredi 10 juillet. 

La troupe Manahau de Jean-Marie Biret a ouvert le bal avec son histoire sur le peuple des pirogues. O Marama de Bora Bora a bluffé le public avec le dynamisme de son orchestre. Tamanui Apato'a no Papara et son tuki ont séduit les spectateurs. La soirée s'est terminée en beauté avec la prestation de Tahiti Ora.

Manahau et le peuple des pirogues

 

 La troupe de Jean-Marie Biret a démarré la soirée en douceur avec son histoire sur le peuple des pirogues.

MANAHAU

Une fiction qui retrace une partie de pêche qui a mal tourné, emportant ainsi le doyen du groupe. 

MANAHAU

Après cette perte, les villageois ont décidé de tout quitter pour partir vers d'autres horizons, à bord de leur pirogue double. Et c'est l'île de Hawaiki, qui a été choisie.

MANAHAU

 

Les pahu de O Marama ont fait vibrer To'atā

 

Magnifique prestation de ce groupe de danse venu de Bora Bora, avec son thème "O oe te taata".

O MARAMA

Le spectacle a démarré par le chant Tahiti Ti'a Mai, interprété par Irma Prince et acclamé par le public.

O MARAMA

Sur scène, les tableaux s'enchainent au son des to'ere et des pahu.

O MARAMA

Sur un rythme effréné, la jeunesse de Bora Bora prend possession de la scène de To'atā, et lance un appel au peuple mā'ohi : "Lève les yeux vers la montagne, n'oublie jamais d'où tu viens."

O MARAMA

 

L'eau et ses bienfaits chantés par Tamanui Apato'a no Papara

 

Seul groupe de chant de la soirée, Tamanui Apato'a no Papara a choisi de vanter les richesses de l'eau, ressource importante pour les peuples.

TAMANUI APATOA NO PAPARA

Un thème développé à travers un tārava et un tuki.

TAMANUI APATOA NO PAPARA

 

Tahiti Ora danse la vie à Tahiti

 

En fin de soirée, le public a admiré le spectacle de la troupe de Tumata Robinson, Tahiti Ora.

TAHITI ORA

Pour ce festival, la troupe raconte la venue d'un jeune homme des Tuamotu à Tahiti pour visiter sa famille.

TAHITI ORA

Un univers qui, jusque-là, lui était inconnu. 

TAHITI ORA

Le jeune homme découvre alors les joies de la capitale, le charme des vahine, mais aussi le stress des embouteillages.

TAHITI ORA

Les tableaux s'enchainent, entrecoupés de courtes mises en scène.

TAHITI ORA

Un beau spectacle qui met en avant le quotidien des habitants de Tahiti et la quiétude de la vie dans les îles éloignées.

TAHITI ORA