Octobre rose : pédaler contre le cancer

cyclisme
cyclisme
©Polynésie la 1ère
Ce mois d'octobre est dédié à la lutte contre le cancer du sein. Cela fait 6 ans que la fédération tahitienne de cyclisme a inscrit dans son calendrier fédéral, une épreuve de solidarité en faveur des vahine. Une soixantaine de cyclistes y ont participé. 
 
Comme chaque année, les cyclistes du fenua sont au rendez-vous pour soutenir la ligue contre le cancer. Malgré la covid, on dénombre 60 participants pour les 3 courses programmées de 21km aux 55km pour les élites. Un événement devenu incontournable au calendrier fédéral. "Tous les ans, on organise cette cyclo afin de récolter les fonds pour que ça aille à la ligue contre le cancer. Les féminines sont venues en nombre aujourd'hui", explique Teva Bernadino, président de la fédération tahitienne de cyclisme. 

Pour marquer son soutien à ses vahine, on retrouve en première ligne, la nouvelle présidente de la ligue contre le cancer en Polynésie, Natacha Helme, ravie de participer à cette journée. "Les fonds serviront essentiellement à la prise en charge et l'accompagnement de tous les patients". 

Au final, les fonds récoltés se sont élevés à 90000 Fcfp en faveur de la lutte contre le cancer. Une petite participation certes mais importante pour tous les cyclistes présents qui n’ont pas hésité à mouiller le maillot pour la cause. A ce jeu, en élite, c’est finalement Eddy Le Roux de Tamarii Punaruu qui s’impose devant Kahiri Endeler et Toanui Gobrait. Chez les femmes, c’est Kylie Vernaudon. 

 
Octobre rose : pédaler contre le cancer
©polynesie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live