polynésie
info locale

Oï line, la nouvelle présentatrice d'Islander's Tahiti

sport de glisse
Oi line, la nouvelle présentatrice d'Islander's Tahiti
©Tania Huys / Islander's Tahiti
Nouvelle saison, nouvelle présentatrice ! Maeva e Oï line !
Bientôt la saison 4 d'Islander's Tahiti sur Polynésie la 1ère ! Rendez-vous à partir de samedi 8 février à 18h. Et pour cette nouvelle saison, nouvelle présentatrice : Oï line Teriipaia. Surfeuse, skateuse, chanteuse, musicienne : une véritable Islandeuse ;)
 
oi line
©Tania Huys / Islander's Tahiti
 

On vous propose de faire sa connaissance en avant-première !

 
  • line, tu es la nouvelle présentatrice de Islander’s Tahiti pour cette rentrée 2020. Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?
Ia Ora Na, je m’appelle Oï Line Teriipaia née à Tahiti, j’ai 32 ans cette année et je suis passionnée par la mer et les sports de glisse depuis toujours.
J’ai grandi entre Punaauia, Tautira et Tetiaroa, toujours dans des lieux très proches de l’océan, de la musique et du tourisme. Comme une majorité de Tahitiens, j’ai appris à nager très tôt en étant poussée à l’eau, à Tautira. "Nage comme les chiens" qu’ils me disaient ! 

 
  • Toi et les sports de glisse… Lesquels pratiques-tu et ce qui t’a incité à en faire ?
Dans mes familles, on pratiquait beaucoup la pêche, le surf. C’est mon père et coach Iosua Teriipaia qui m’a fait découvrir la vague de Taapuna, j’avais 9 ans. À terre, je faisais du skate et du vélo. En mer, j’ai longtemps fait du bodyboard avant de passer au longboard puis au shortboard beaucoup plus tard, vers 18 ans. Aujourd'hui je fais du surf, du longboard, du bodyboard, du vélo, un peu moins de skate et de skimboard car les chutes sont plus violentes et avec le temps, on devient plus prudent ! C'est les sensations procurées par chaque sport qui me motivent à en faire tous les jours, j'aime ces moments où tu ne penses à rien d'autre qu'au plaisir de rider.
 
oi line surf
©Tania Huys / Islander's Tahiti
 
  • Quels sont tes spots préférés ?
Sapinus en bodyboard, Taapuna et Haapiti en surf et mon quartier de Punaauia pour le skate.
 
  • Quel(le)s rideurs et personnalités t'inspirent ?
J'admire Vahine Fierro qui donne une superbe image de la femme polynésienne en plus de faire d'énormes performances sportives ; Hinatea Bernadino qui est la meilleure rameuse au monde et Bethany Hamilton qui prouve que rien n'est impossible, même pas exceller en surf avec un seul bras. Chez les hommes, j'admire beaucoup Matahi Drollet qui est le meilleur talent polynésien à mes yeux ; Kelly Slater, le roi des rois qui a su vivre de sa passion mais surtout appris à vieillir avec elle et Gabriel Medina, qui est impressionnant en manoeuvres aériennes. 
J'admire aussi beaucoup Maeva Shelton, qui a eu un parcours incroyable. Elle s'est relevée de ses malheurs et a su transmettre les leçons que la vie lui a apprise, j'apprends tous les jours avec son livre "Ma santé avant tout". La pêcheuse Tarita Teriipaia, dite Brando, est aussi une source d'inspiration pour moi. Elle est courageuse, talentueuse et souriante. Enfin, j'admire surtout Virginia Taputu : une femme qui est partie de rien et qui assure sur tous les terrains pour son île, Rurutu, un genre d'octopus remarquable qui a sans doute plus de cerveaux que de bras !

 
  • Pourquoi avoir accepté de relever ce nouveau défi de présenter une émission et comment celui-ci s’est présenté à toi ?
En plus du ride, la musique a aussi toujours fait partie de ma vie. Il y a une dizaine d'années, je faisais des représentations avec mes copains du "27 Crew" et j’ai passé un casting à cette même période pour chanter le générique de la série locale « Vidados », saison 2, produite par Marie-Eve Tefaatau de Pacific TV Prod. C’est elle qui a vu le potentiel en moi et qui m’a poussé jusqu’à aujourd’hui.
 

Après cette superbe expérience, j’ai voulu tenter ma chance dans la musique en partant vivre en France grâce au soutien de mes parents, Jean-Claude et Virginia Taputu. Mais le manque du fenua était trop fort et je suis rentrée ! J'ai travaillé dans le tourisme : sur un bateau de croisière, dans de grands hôtels à Bora Bora puis dans une pension de famille à Rurutu. Et c'est là que j'ai recroisé Marie-Eve, qui était en tournage ! Elle m’a parlé de cette opportunité de présenter l'émission Islander's Tahiti. Le timing était parfait car le casting a ouvert au moment où mon poste était délocalisé à Papeete. 
Je m’y suis présentée et le courant est tout de suite passé avec l’équipe et le réalisateur Tim Pruvost. C'est un réel plaisir pour moi de continuer à rider, de rencontrer et travailler avec des professionnels et de découvrir de nouveaux endroits. 

 
oiline
©Tania Huys / Islander's Tahiti