polynésie
info locale

Le pays achètera deux hélicoptères pour les evasans aux Marquises

santé
Marquises : l' hélicoptère pour les évasans, et le reste
©DR
C'est au travers d'un amendement proposé aux élus de l'assemblée de la Polynésie, lors du vote du budget 2020, que la nouvelle est tombée. Il a été adopté à l'unanimité. Le pays achètera deux hélicoptères pour les evasans aux Marquises.
Il aura fallu attendre un drame pour que le manque de transport d'urgence aux Marquises soit pris à bras le corps. 

Le nom de Hoane Kohumoetini restera dans toutes les mémoires. Âgé de 3 mois, ce nourrisson de Ua Pou décédé le dimanche 6 octobre 2019 d'une infection pulmonaire. Evasané à l'hôpital de Taiohae, à Nuku Hiva, en speedboat, il décédera sur place. 

Un drame qui a suscité l'émoi au sein de la population polynésienne, particulièrement de celle des Marquises. Ils ont manifesté leur mécontentement lors d'une visite officielle du Haut-commissaire et du président du pays, près de trois semaines après. Ils ont également dénoncé le manque de considération, mais ils sont surtout las d'être les laissés pour compte d'un système sanitaire déficitaire. 
 

Deux hélicoptères pour 800 millions de francs 


Deux mois après ce triste drame, le gouvernement, via un amendement proposé aux élus de l'assemblée, annonce l'achat de deux hélicoptères pour les évacuations sanitaires aux Marquises pour un montant de 800 millions de francs pacifique. L'exploitation de ces appareils sera confiée à une société privée. Sans plus de précisions, il s'agit certainement de Tahiti Nui Hélicoptères, seule société sur le marché. 

Dans un premier temps, les élus du Tavini Huiraatira se sont abstenus au vote, avant de revenir sur leur décision. L'amendement a finalement été adopté à l'unanimité. 

Une décision grandement saluée par les élus des Marquises notamment.
Publicité