Qualité des eaux de baignades, en léger progrès mais...

environnement tahiti
eaux de baignades
©CHSP
Le centre d’hygiène et de salubrité a rendu son rapport sur la qualité des eaux de baignade en mer et en eau douce. Il y a une légère amélioration globale mais les embouchures de rivières sont toutes impropres à la baignade. Le mauvais assainissement des eaux communales est souvent en cause.
 
Dans le cadre de ses missions de protection et de promotion de la santé de la population, le Centre d’hygiène et de salubrité publique a poursuivi en 2018 et 2019 son programme de contrôle de la qualité sanitaire des eaux de baignade en mer et en eau douce.
 

Tahiti, en léger progrès


Sur les 47 points  en mer contrôlés, 68% sont propres à la baignade. La qualité des eaux de baignade en mer sur Tahiti s’est très légèrement améliorée, avec une différence toujours marquée entre la zone urbaine (55% propres à la baignade en 2019 contre 47% en 2018) et la zone rurale (89% propres à la baignade en 2019 contre 78% 2018).
 

Gros point noir : les embouchures de rivières


Sur les 16 points contrôlés en 2019 aucun n’est propre à la baignade contre 11% en 2018. La qualité des eaux de baignade en embouchure de rivière reste très préoccupante que ce soit en zone urbaine (100% en qualité insuffisante en 2018 et 2019) ou rurale (100% de qualité insuffisante en 2019 contre 78% en 2018).
Le rapport pointe du doigt la déficience du traitement des eaux usées. Les installations  sont souvent vétustes ou insuffisantes.

Pourtant, les principales causes de pollution sont souvent identifiées et la mise en place de mesures correctives et préventives ; telles que la collecte et le traitement de l’ensemble des eaux usées, ou encore, la création d’émissaires en mer pour le rejet des eaux pluviales ; permettrait d’améliorer sensiblement la qualité des eaux de baignade – rapport du CHSP

Le rapport indique en termes choisis que c’est aux communes de mettre en place les solutions
carte des eaux de baignades
©CHSP
 

Bora Bora reste le bon élève


Avec une qualité des eaux de baignades jugées excellente la perle du Pacifique reste sur la première marche du podium.

A  Moorea, sur les 13 points contrôlés  en mer, 69% sont propres à la baignade. Quant aux trois embouchures contrôlées, elles restent impropres à la baignade.
Nuku Hiva, les 2 points contrôlés restent propres à la baignade.
Concernant Tubuai, la qualité des eaux de baignade reste excellente.
Concernant Raiatea, la qualité des eaux de baignade en mer reste propre à la baignade. Par contre l’embouchure Ereeo reste de qualité insuffisante.

Retrouvez l’intégralité du rapport détaillé du CHSP "Qualité bactériologique des eaux de baignade", commune par commune  et consultez la qualité de votre lieu de baignade habituel, rendez-vous sur le site du CHSP 
 
Qualité des eaux de baignades, en léger progrès mais




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live