Quand un peu de Polynésie s'invite dans la poterie en Bretagne

portraits
Reimata poterie Bretagne
©Polynésie la 1ère
La poterie à Quimper, c'est tout un art. Un artisanat que Reiamata Gouzien-Parau s'est approprié. Originaire des îles Australes, elle imprime sa marque polynésienne sur l'argile. Rencontre. 

 
Reiamata Gouzien-Parau est originaire de Rurutu, à 1000 km de Tahiti. Mariée depuis 38 ans à un natif du finistère nord, en Bretagne, Reiamata est une véritable amoureuse du travail manuel. Un héritage de sa grand-mère en Polynésie. Cette mère de famille l'applique aujourd'hui avec la poterie. "J'ai été obligée de me former pour connaître les bases et travailler sur la céramique, l'argile". 

Depuis 9 ans, Reiamata crée ainsi des poteries chez elle dans son village près de Quimper. Dans son atelier trône son four, indipensable pour ses créations. Chaque poterie demande 24h de préparation. Motifs maori, tiare, tiki... Autant de symboles polynésiens qui s'invitent sur les objets. 
 
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live