Municipales Uturoa : Matahi Brotherson élu maire d'Uturoa

élections 2021 raiatea
Matahi Brotherson
©Polynésie la 1ère

Peu avant 21h, ce 20 juin, les résultats sont tombés. C'est Matahi Brotherson et sa liste du Tapura qui remportent cette élection municipale dès le premier tour avec 64,19% des voix contre 35,81% pour Sylviane Terooatea.

Après trois quart d'heure de dépouillement, les résultats sont enfin tombés. Et, c'est sous une pluie de cris et d'applaudissements que Matahi Brotherson a été salué par ses fidèles. Le politique et sa liste rouge du Tapura ont remporté ce premier tour des élections municipales avec 817 voix d'écart contre son adversaire, Sylviane Terooatea. Douze ans après la disparition de son père, Philippe Brotherson, tavana de Uturoa durant 36 ans, son fils, Matahi, a donc été élu maire de Uturoa. Il est le 5e tavana de l’histoire de la commune de Uturoa

"On savait qu’on allait être devant mais pas autant. Ces résultats prouvent que durant les neuf mois où nous étions en poste, on a bien travaillé. On a pu bien expliquer nos projets pendant les meetings. Aujourd'hui, je suis fier pour nos jeunes, pour notre population. Je dédie cette victoire à la population qui était en attente des projets", confie ému le nouveau maire d'Uturoa dont on ne voit presque plus le visage tant il est orné de colliers de fleurs.

 

"Quelque soit le résultat, on l'accepte même si c’est difficile car on ne s’attendait pas à un tel écart"

Sylviane Terooatea

 

Le changement attendu par les habitants de la commune aura donc bien lieu, au détriment de Sylviane Terooatea. Après douze ans aux commandes d'Uturoa, la candidate qui était sous l'étiquette du Tahoeraa a donc été battue.  "Quelque soit le résultat, on l'accepte même si c’est difficile car on ne s’attendait pas à un tel écart entre nous et Matahi Brotherson. Mais, la population a parlé et elle a voulu le changement", constate l'élue chez qui la déception est palpable. 

Pour rappel, cette élection est un deuxième essai. Le 28 juin 2020, Matahi Brotherson avait été élu en battant de dix voix Sylviane Terooatea, alors maire sortante. La liste menée par Matahi Brotherson avait obtenu 1381 voix alors que celle menée par Sylviane Terooatea, avait récolté 1371 voix. 

En septembre, cette dernière avait déposé un recours devant le tribunal administratif portant sur des procurations jugées litigeuses et avait obtenu que les élections soient invalidées. Cette annulation a été prononcée le 6 octobre dernier par le Tribunal de Papeete. Matahi brotherson a fait appel au conseil d’Etat qui finalement, en avril, a rejeté l’appel.

Finalement, cette deuxième élection aura donné raison à Matahi Brotherson qui obtient 1848 voix et 22 sièges contre 1031 voix et 5 sièges pour Sylviane Terooatea