publicité

Raiatea, des voix s’élèvent contre les pulvérisations

Suite au cas de dengue de type 2 décelé à Raiatea, une compagne de pulvérisation a été mise en place pour limiter la propagation de la maladie.

  • Polynésie la première
  • Publié le , mis à jour le
Claude Tinorua, président de l’association des apiculteurs de Raiatea dit pourtant avoir respecté le protocole, à savoir colmater les ruches avant la pulvérisation et attendre 2 heures pour libérer les abeilles.

Il possède une quarantaine de ruches, mais neuf ont été sérieusement touchées. Les butineuses surtout, elles ont aussi, selon l’apiculteur, contaminé le miel qui se trouve à l’intérieur des ruches.

Écoutez Claude Tinorua, président de l'association des apiculteurs de Raiatea

Claude Tinorua



Le pays projette de passer de 188 tonnes de production de miel en 2016, à 250 tonnes d’ici 2020 en Polynésie Française.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play