Réformes du code du travail : des mouvements de grève importants attendus

social
Emmanuel Macron
©AFP
Un préavis de grève a été déposé par la CGT, SUD, FO et Unsa. Le début des protestations aura lieu dans la nuit du 11 au 12 septembre.
La réforme du droit du travail du gouvernement Macron défraie la chronique. 180 manifestations et 4 000 appels à la grève ont été rescencés par la CGT (confédération générale du travail). Les manifestations devraient démarrer mardi après midi. Une deuxième journée est également prévue le 21 septembre, au moment de la veille de la présentation des ordonnances concernées au conseil des ministres.

C'est la première grande mobilisation sociale depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron. Les organisations syndicales ont invité tous les corps à sortir dans la rue. Un défilé se déroulera à Paris entre la place de la Bastille et la place d'Italie.

En métropole, on s'attend à des blocages sur les réseaux ferroviaires, dans les transport aériens, dans le secteur de l'énergie et dans la fonction publique. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live