Le rôle d'un député

élections
Le rôle d'un député
©Polynésie 1ère
Entre les deux tours des législatives, c’est la bataille des programmes. Comment démêler le vrai du faux ? Les véritables prérogatives des promesses électoralistes ? Le véritable rôle du député, ce qu’il peut et ne peut pas faire.
Trois députés polynésiens seront élus le 17 juin prochain pour 5 ans.
Que peut réellement faire un parlementaire à l’Assemblée Nationale ?
 
Ce qu’il peut faire :
  • Voter les lois et en proposer
  • Déposer des amendements pour modifier un texte examiné, comme la suppression du risque négligeable de la Loi Morin, par exemple.
  • Interroger le Gouvernement central, comme cela a été fait sur le retour de l’Etat au financement du RSPF
  • Siéger en Commission, comme la Commission des lois qui avait validé la création du tribunal foncier en Polynésie.
  • Signer une motion de censure pour sanctionner le Gouvernement central
  • Créer des commissions d’information ou des commissions d’enquête
  • Faire des allers-retours dans sa circonscription pour tenir sa permanence et rencontrer ses administrés
  • Distribuer la réserve parlementaire à des associations et recruter un membre de sa famille restent encore possibles, tant que la loi de moralisation politique n’est pas passée.
Ce qu’il NE PEUT PAS faire, contrairement à certaines promesses faites durant la campagne :
  • Créer des emplois
  • Lutter contre la pauvreté
  • Sortir de l’Europe
  • Développer un secteur économique en particulier et plus généralement, tout ce qui n’a pas de rapport avec le législatif.
  • Il ne peut pas non plus être trop absent en commission permanente, sous peine de pénalité financière (42.300 Fcp en moins sur son indemnité mensuelle de fonction)
  • Ni cumuler les mandats.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live