Sauvetage en mer : l'heure de s'exercer

transports
sauvetage en mer
©NICOLAS SUIRE/POLYNESIE LA 1ère
Premier exercice pour cinq bénévoles de la fédération d'entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSM). Formés depuis un mois aux secours médicaux, ils ont souhaité s'entraîner sous la surveillance de formateurs chevronnés. L'exercice s'avère être un franc succès.
 
Avec si peu de temps de formation, les bénévoles souhaitaient s’entraîner avant de se dire prêts pour de réelles interventions.
Ce 11 février, ils ont procédé à trois exercices : le sauvetage d’un marin ayant chuté et incapable de se relever sur son voilier, le remorquage d'un voilier ayant subi une avarie et le sauvetage d’un marin en détresse à la mer.

Trois exercices concluant. La FEPSM (Fédération d'Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer) a élargi son champs d’action.
D'autres exercices similaires auront lieu afin de perfectionner sans cesse leurs compétences.

La FEPSM regroupe des marins bénévoles, afin de porter secours en mer, sous la coordination du MRCC Papeete. Cela permet au MRCC d’avoir des points de contacts immédiats et donc des moyens disponibles dans les îles et atolls afin de porter secours aux marins en difficulté le plus rapidement possible.
 
Sauvetage en mer : l'heure de s'exercer
Les Outre-mer en continu
Accéder au live