Sécurité piscine : aucune règlementation au fenua

accidents
Pompiers de Punaauia
La Polynésie compte un décès accidentel par noyade de plus depuis samedi dernier, et pour l’instant au fenua, l’installation d’une piscine privée n’est toujours pas réglementée.
Si en métropole, les propriétaires de piscines ont l'obligation de choisir un dispositif de sécurité. En Polynésie il n’en est rien, ce que déplore Laurence Brigato, pisciniste de la place.

Elle préconise deux solutions : La barrière de sécurité ou le détecteur.
Pour rappel, ce samedi, une petite fille de deux ans a échappé à la vigilance de ses parents et s’est noyée dans la piscine de son domicile.

Ecoutez la réaction de Laurence Brigato, pisciniste

sécurité piscine, aucune règlementation

Et en métropole, la loi préconise quatre systèmes de sécurité en conformité avec les normes établies par l'Afnor (Association française de normalisation).

Il s'agit :
• des barrières de protection d'accès au bassin (norme NF P. 90-306) ;
• des systèmes d'alarme (norme NF P. 90-307)
• des couvertures de sécurité et dispositifs d'accrochage (norme NF P. 90-308)
• des abris de piscine (norme NF P. 90-307)

Et en cas de non-respect de l'obligation de sécurité, les propriétaires de piscines encourent une amende de 45 000 euros (article L. 152-12 du Code de la construction et de l'habitation).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live