polynésie
info locale

Session des assises : un homicide et quatre affaires de viol sur mineur

justice
magistrats tribunal
©Polynésie 1ère
Mardi 29 novembre s'ouvre la session des assises avec une affaire d'homicide. Un tournoi de pétanque qui avait tourné au drame en 2014. Egalement quatre affaires de viol sur mineur, des affaires d'inceste surtout, dont un père accusé d'avoir violé ses quatre filles.
Les 29 et 30 novembre, comparaît Andrick Puhia, 42 ans. Il est accusé d'avoir poignardé à mort Séverin, en juillet 2014, à Tautira. L'accusé revenait d'un tournoi de pétanque et était alcoolisé (1,75 g/L). Sur le chemin du retour, il avait croisé Séverin, accompagné de quelques amis, eux aussi alcoolisés. Pour une raison indéterminée, les deux hommes se disputent, puis se bagarrent à l'écart du groupe, sans témoin direct. D'après ses déclarations, l'accusé serait allé dans la maison de son beau-père située juste à côté, récupérer un couteau de cuisine pour "faire peur à Séverin" qui lui aurait lancé des boules de pétanque. Il lui porte six coups de couteau dont un mortel au niveau du thorax. La victime décèdera au cours de la nuit, à l'hôpital du Taaone.
L'homme comparaît libre, sous bracelet électronique depuis juin 2015. Il est poursuivi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Il encourt 20 ans de prison.

Les quatre autres affaires concernent toutes des viols sur mineur. Elles seront donc sûrement jugées à huis clos, sans public, ni média. Trois d'entre elles concernent des affaires d'inceste, dont un père accusé d'avoir violé ses quatre filles, à Paea. L'affaire, délicate, sera jugée sur quatre jours, du 6 au 9 décembre.
Publicité