Situation tendue en Nouvelle Calédonie

politique
Situation tendue en Nouvelle Calédonie
Situation tendue en Nouvelle Calédonie ©Polynesie La1ere
Le rachat d’une usine de nickel divise les habitants de l’île et entraine des échauffourées et des barrages routiers.
En Nouvelle-Calédonie, les opposants au rachat de l'usine de nickel du sud détenue par le groupe Vale ne décolèrent pas. Le collectif soutenait une reprise par Sofinor Korea Zinc qui s'est retiré. C’est finalement le consortium Prony ressources qui se porte acquéreur.

De nouveaux barrages ont été érigés sur les routes, à Paita et à Bourail notamment. Des échauffourées ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre. Les stations-service craignent de ne plus être livrées et l’une d’entre elles a été incendiée.

Le premier ministre Jean Castex a dénoncé les violences et lancé un appel au calme et à la négociation.  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live