Soirée doc & débat : Sana, le cristal qui consume

drogue
Soirée doc & débat : Sana, le cristal qui consume
Soirée doc & débat : Sana, le cristal qui consume ©Polynésie la 1ère
Votre soirée doc & débat sur Polynésie la 1ère, c'est mercredi 7 septembre à partir de 19h25.

LE REPLAY

La méthamphétamine, surnommée en Polynésie "ice" ou "sana", est la drogue la plus consommée en Polynésie française et ce malgré son prix très élevé. Il n’existe pas ici de centre de soins pour les toxicomanes malgré les ravages provoqués par cette drogue, les difficultés pour s’en débarrasser et surtout pour se réinsérer.

"Sana, le cristal qui consume", est un documentaire réalisé par la journaliste Lucile Guichet-Tirao. Il est diffusé sur Polynésie la 1ère mercredi 7 septembre à 19h25. Au fil de ses rencontres, la journaliste se rend compte de l'importance des histoires racontées par les protagonistes de ce documentaire. Des écorchés de la vie qui tentent au travers de ce projet de réparer et de prévenir la société. 

Malgré l'absence de recensement précis, on estime, en 2022, à approximativement 10 000 le nombre de consommateurs d'ice en Polynésie. C'est un sujet qui reste tabu bien qu'il touche une importante quantité de familles polynésiennes.

"Il n'y a pas une famille qui n'est pas concernée, qui n'a pas un frère, une cousine, un tonton, un voisin qui est soit dans l'addiction, soit dans le deal" a souligné Lucile Guichet-Tirao lors de son intervention au FIFO.

Donner la parole à ces personnages rencontrés sur le banc des accusés au cours de reportages et apporter un regard nouveau sur leurs vécus, c'est aussi ce que nous propose la réalisatrice. 


TOUT DE SUITE APRÈS VOTRE DOCUMENTAIRE : LE DÉBAT

Dès 20h15, Maruki Dury ouvre le débat sur le sujet. 

Comment se débarrasser de son addiction ? Y'a t'il assez de prévention pour empêcher la propagation de ce fléau ? Comment protéger les jeunes générations ? Quels sont les moyens mis en place par les institutions ?

Les invités : 

  • Thomas Pison, procureur général près la cour d'appel 
  • Dr Romain Bourdoncle, responsable du centre de prévention et de soin des addictions 
  • André Vetea Bretagnon, intervenant pour la protection judiciaire de la jeunesse 
  • Liliane Vallois, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse