polynésie
info locale

Sur le Tour de France à la voile, on n'arrête plus Trésors de Tahiti !

voile
Teva Plichart Trésors de Tahiti
Teva Plichart après l'étape de Gruissant ©Jean-Marie Liot / ASO
Après la première victoire jeudi sur le stade nautique de Roses, voici les Moana Hiva de nouveau aux avant-postes sur le raid côtier de ce vendredi 22 juillet. Trésors de Tahiti signe une deuxième place vendredi à Gruissant, toujours sur la Méditerranée.
Après un départ en demi-teinte, Teva Plichart et ses équipiers ont réussi à grappiller progressivement les places sur le long parcours côtier de Gruissan, sur la mer Méditerranée, dans le sud de la France.

Couru dans un vent de secteur sud-ouest, instable en force, l’équipage de Trésors de Tahiti a su faire preuve de clairvoyance et de pugnacité comme le résume Dimitri Deruelle : « Sur zone, il y avait beaucoup moins de vent de prévu car la tramontane ne s’est pas levée comme annoncé. Ça n’a pas dépassé les 15 nœuds. Nous n’avons pas pris un très bon départ, un peu trop prudent et on s’est fait déventer. Ensuite sur le petit bord de dégagement, nous n’arrivons pas à trouver le bon créneau pour avoir du champ libre. On enroule donc la première marque avec seulement 7 bateaux derrière. Sur le bord suivant, on arrive à recoller au contact du paquet, et on navigue assez bien. Puis on attaque dans la remontée au près vers une bouée noire positionnée à  l’entrée du port de Gruissan en privilégiant le sud. Ce qui a été très bénéfique pour nous puisqu’on passe alors 6e. Ensuite c’était un long aller retour sur 11 milles nautiques le long de la plage. Nous n’avons pas cessé de remonter un à un les bateaux pour se retrouver 3e au contact avec le deuxième Lorina Mojito. Puis la flotte s’est progressivement étirée et on a creusé l’écart avec les poursuivants. Lorina Mojito a pris une bouée de casier dans les safrans qui les a contraint à s’arrêter. A bord de Trésors de Tahiti nous en avons profité pour nous échapper et finir deuxième. »
Trésors de Tahiti, le retour

Une bonne dynamique

Les Moana Hiva semblent de plus en plus à l’aise sur l’eau. Ravi de leur prestation, Pierre Pennec note une sérieuse progression depuis le début du Tour pour l’ensemble de l’équipe : « Cette deuxième place est vraiment sympa pour le projet tahitien. Aujourd’hui on a cherché à progresser, à valider les points positifs et à progresser sur les points faibles. On y arrive dans tous les aspects du jeu et surtout on se fait plaisir. Je pense qu’il y a des équipages pour qui à bord ça commence à chauffer. Ce qui est génial avec Trésors de Tahiti, c’est cette progression de l’équipe dans son ensemble, avec l’équipe technique et logistique qui découvrent le Tour et puis l’équipe navigante avec Manutea Mahai qui apprend la voile sur les stadiums
Demain on sera encore sur l’eau à chercher les manettes du bateau et à essayer de faire un autre podium. A ce stade de la compétition, mes plus grandes joies sont d’avoir eu le prix de la Combativité à Baden, de gagner le stadium à Roses et sûrement de voir les sourires de Manutea et de Teva. »

Au classement général, Trésors de Tahiti se maintient 5e à seulement 1 point du 4e Team Coved, maintenant à portée d’étraves. Tandis que l’équipage creuse l’écart avec le 6e Oman Sail Airport. Demain, place au stade nautique avec Manutea Mahai.

 

Publicité