2 ans de prison pour avoir agressé des surveillants de prison

justice tahiti
Justice
©AFP
Jeudi 23 mars, en comparution immédiate, un homme de 25 ans a été jugé notamment pour des faits de rébellion, d'outrages, et de menaces de mort sur des représentants de la force publique ainsi que pour des violences à l'encontre de surveillants de prison.
Au tribunal, jeudi 23 mars, escorté par quatre gendarmes du GIGN, Augustin M. a été condamné à deux ans de prison. Alors déjà incarcéré à Nuutania pour des faits de vols et d'évasion, le jeune homme de 25 ans repassait à la barre pour avoir notamment agressé des surveillants pénitentiaires, le 16 mars dernier.

Ce n'est pas tout. L'accusé est poursuivi pour : menaces de mort et violences, outrages, geste de menaces sur trois gendarmes, rébellion, dégradration du matériel prison  pour un montant de 425.659 fcp.

Passé judiciaire


Augustin M. est bien connu des services de police depuis qu'il est mineur. L'homme a connu une enfance difficile durant laquelle il est passé d'une famille d'accueil à une autre. Augustin M. a déjà à son actif douze condamnations. Il purge une peine de prison depuis 2012.

À la barre, l'accusé a expliqué "vouloir retourner en France, pour mourir là-bas, et y commettre des attentats". Augustin M. n'a pas souhaité être défendu par un avocat, ni expliquer ses gestes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live