29 juin, jour de fête, jour de deuil

vie locale tahiti
29 juin jour de fête, jour de deuil
©polynesie.la1ère
Que l’on soit autonomiste ou indépendantiste la fête de l’autonomie du 29 juin n’est pas perçue pareil. Pour les uns c’est une fête, celle de pouvoir mener les affaires du pays,  pour les autres un jour triste celui qui marque le renoncement à la souveraineté. Ambiance.
 

35 ans d’autonomie


C’est aujourd’hui le 29 juin, la fête qui commémore l’accession au statut d’autonomie interne en 1984. Une fête instituée dès l’année suivante par Gaston Flosse, alors président du pays. Cela fait donc 35 ans que les autonomistes en font la  fête nationale du pays.
 

Autonomie et covid


Au programme : pas de défilé comme par le passé mais seulement une petite célébration dans les jardins de Paofai.
Devant un parterre d’invités et d’officiels le président du pays Edouard Fritch a fait son discours traditionnel

En 35 ans nous avons ensemble façonné un pays à notre image

Edouard Fritch

Un discours rapide orienté sur la situation du pays après le passage du coronavirus. Le président en a profité pour remercier tous les acteurs qui ont lutté contre l’épidémie de la covid-19. Etat, personnels de santé, confession religieuses c’est tout le panel de la société civile polynésienne qui a ainsi été félicité.

Que vive l’autonomie, que vive la Polynesie française et que vive la France

Edouard Fritch

Le président Fritch a profité de la célébration pour élever plusieurs personnalités dans l’ordre de Tahiti Nui dont noter ancien collègue de Polynésie.la1ère : Etienne Raapoto

La journée se clôturera par des concerts dans les jardins de Paofai.
 

Pendant ce temps-là ...au Tavini


Du côté des indépendantistes l’ambiance est tout autre. Le Tavini Huiraatira célèbre le 29 juin à sa manière. Cette date est un jour de deuil pour le parti bleu mais également une date que les militants souhaitent apolitique. Comme tous les ans le parti indépendantsite a organisé une marche jusqu'à la stèle de Faa'a. Il prefère commémorer "la mémoire des héros morts au cours des combats menés contre l'armée coloniale française en 1844" 
marche Tavini stèle de Faa'a
©polynesie.la1ere