291 Chinois à la découverte de Tahiti et ses îles

tourisme tahiti
291 Chinois à la découverte de Tahiti et ses îles
Photos d'illustration ©Présidence Pays
Près de 300 passagers d’un vol charter direct Pékin - Papeete sont arrivés cette nuit à l’aéroport, un an après un premier vol charter. Ces touristes ont choisi la Polynésie pour passer leurs vacances du jour de l’an chinois, à l'initiative du tour-opérateur chinois Caissa.


291 touristes Chinois à la découverte de Tahiti

C'est la 2e fois en un an. Hier soir, le vol charter en provenance directe de Pékin s'est posé à Tahiti-Faa'a. 291 touristes chinois en ont débarqué, venus passer les vacances du nouvel an chinois en Polynésie plutôt que dans leur pays. Pour eux, Tahiti et ses îles sont synonymes de beauté naturelle, de nature préservée, de luxe, d’authenticité et d’expériences diverses. L’organisation de ce second vol direct charter traduit d'ailleurs l’intérêt grandissant des Chinois vis-à-vis de Tahiti et ses îles comme destination touristique. Avec une croissance de 72,1% de janvier à novembre 2014 (soit 2988 touristes chinois), le marché chinois est l'un de ceux qui connaît la plus forte croissance vers notre destination.

291 Chinois à la découverte de Tahiti et ses îles
©Polynésie 1ère / J.Phanariotis
Après un séjour à Tahiti, Bora Bora, Moorea, Taha’a ou encore Tikehau, dont les lagons sont beaucoup moins pollués (et de loin) que les plages de Chine selon les 291 passagers, ces derniers repartiront pour Pékin le 25 février. A peine 5 jours pour profiter des paysages et goûter aux joies de la mer. En effet, 2 Chinois sur 10 ne savent pas nager.

En 2014, 109 millions de Chinois ont voyagé à l’étranger. Une clientèle à la recherche de nouvelles destinations à explorer, dans le but d'y vivre des expériences uniques. Tahiti Tourisme et Caissa ont assuré la promotion sur le marché chinois depuis le mois de juin dernier. Cinquante séminaires ont été organisés auprès d’agents de voyage Caissa pour les former sur la destination Tahiti et ses îles à Pékin, Tianjing et Chengdu afin de les aider à mieux vendre les packages proposés. En parallèle, une campagne de communication grand public avait été lancée dans la presse, sur internet et à la radio.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live