polynésie
info locale

40 personnes disparues dans un glissement de terrain en Chine

océan pacifique tahiti
mine
C'est dans une mine de charbon comme celle-ci qu'à eu lieu le glissement de terrain ©D.R.
Une quarantaine de personnes étaient portées disparues mercredi dans le nord de la Chine après un glissement de terrain ayant ravagé le site d'une compagnie minière, ont annoncé les autorités locales.
Le glissement de terrain, survenu peu après minuit, a enseveli sous un million de m3 de terre des dortoirs occupés par les employés de ce site minier à Shangluo, dans la province du Shaanxi, a indiqué le gouvernement municipal.
              
Au moins trois maisons voisines ont été également recouvertes par les coulées de boue, a-t-il ajouté sur son compte officiel de microblogs, précisant que des équipes de pompiers et de secouristes s'activaient sur les lieux.
              
Dans un incident séparé, également survenu dans la nuit de mardi à mercredi, une explosion a frappé une mine de la province du Guizhou (sud-ouest), tuant dix personnes, selon une annonce des autorités chinoises de sécurité du travail.
              
La Chine, qui consomme environ la moitié du charbon produit sur la planète, enregistre régulièrement de graves accidents dans ses mines, un secteur entaché par des négligences endémiques en matière de sécurité, par la corruption, ainsi que par la priorité accordée aux impératifs de rendement.
              
Les mines chinoises, réputées être les plus dangereuses du monde, ont tué 931 personnes l'an dernier, selon le gouvernement.
              
Il s'agissait certes d'une baisse de 11% sur un an dans les chiffres officiels, mais des organisations indépendantes estiment que le bilan global est en réalité beaucoup plus lourd car de nombreux accidents sont passés sous silence pour éviter des fermetures.
Publicité