404 kg de résine de cannabis saisis dans une voiture importée en Martinique

trafic de drogue tahiti
404 kg de résine de cannabis saisis dans une voiture importée en Martinique
©Douane française
Les douanes ont saisi lundi 404 kg de résine de cannabis à l'arrière d'une voiture destinée à la vente en Martinique, un record pour la région des Antilles, ont annoncé les douanes jeudi.
             
La saisie a eu lieu lors du contrôle d'un "navire commercial en provenance d'Europe transportant plusieurs milliers de véhicules destinés à la Caraïbe" à son arrivée dans le port de Fort-de-France.
Une vingtaine d'agents, dont plusieurs équipes cynophiles anti-stupéfiants des douanes, ont contrôlé 600 voitures. A l'arrière d'un véhicule utilitaire, ils ont découvert 13 "ballots", dits aussi "valises marocaines", d'une trentaine de kilogrammes chacun, déposés à même le plancher et contenant de la résine de cannabis.
             

Valeur marchande : plus de 2,4 millions d'euros


Cette quantité de résine de cannabis est la plus importante jamais saisie dans les Antilles françaises, précise les douanes dans leur communiqué. L'opération était menée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (Dnred) et l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), pour lutter contre "l'augmentation des flux de stupéfiants entre la métropole et les départements français des Antilles".
Au total en 2014, 166,5 tonnes de résine de cannabis ont été saisies par les douanes et l'Ocrtis sur l'ensemble du territoire. Mais le cannabis n'est pas la drogue la plus fréquemment saisie aux Antilles. Celles de cocaïne sont les plus nombreuses, du fait de la proximité avec les trois principaux pays producteurs de cocaïne, le Pérou, la Colombie et la Bolivie. En avril, deux saisies de 2,2 tonnes de cocaïne et de 212 kg ont ainsi été réalisées en Martinique.
       

Hausse du trafic

    
La hausse du trafic de stupéfiants aux Antilles a aussi conduit à un renforcement des contrôles des flux financiers entre la métropole et les Antilles, ajoute la Douane. Le 31 juillet, les agents ont intercepté en Guadeloupe près de 230 000 euros dissimulés dans un dictionnaire évidé, et près de 650 000 euros ont été interceptés en Martinique durant le même mois.
En trois mois, sur l'ensemble du territoire national, plus de 2,2 millions d'euros ont été saisis pour blanchiment de fonds en lien avec le trafic de stupéfiants.
Le mois dernier à Tahiti, les douaniers avaient saisi 1,5 kg d'ice dissimulé dans un déshumidificateur importé par un chef d'entreprise.

##fr3r_https_disabled##

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live