polynésie
info locale

Les 5 élèves surveillants pénitentiaire ont obtenu gain de cause

justice tahiti
prison
Ces derniers avaient été sanctionnés à cause de leur casier judiciaire. Pour le tribunal administratif, les cinq élèves surveillants pénitentiaires ne peuvent pas être empêchés d'intégrer l'administration pénitentiaire. Explications.
Ils avaient été écartés à cause d'un casier judiciaire entaché. Le tribunal administratif leur a finalement donné raison. Les cinq élèves pénitentiaires pourront exercer leur nouvelle fonction à partir de janvier 2017.

Parmi les faits anciens qui leur sont reprochés : des violences sur concubine ayant entrainé une ITT, mais aussi de la consommation et détention de stupéfiants, ou encore une falsification de certificat médical. Dans sa lecture du droit, le tribunal administratif estime que les faits pour lesquels ils ont été jugés ne sont pas suffisament graves pour les empêcher de devenir fonctionnaire.

Hasard du calendrier, c'est ce mercredi 21 décembre que rentrent au fenua 80 nouveaux surveillants pénitentiaires. Des gardiens de prison qui prendront leur prochaine fonction dans le nouveau bâtiment de Papeari.
Publicité