polynésie
info locale

Les Accidents Vasculaires Cérébraux, véritable problème de santé publique en Polynésie française

maladie tahiti
Face à un AVC, chaque minute compte
Face à un AVC, chaque minute compte ©Polynesie1ere
Tous les ans, de 275 à 350 personnes sont victimes d’accidents vasculaires cérébraux sur le territoire.
Les Accidents Vasculaires Cérébraux sont la première cause de handicap chez l’adulte au fenua, la 2e cause de démence mais aussi la 3e cause de mortalité.

C'est la raison pour laquelle la toute jeune association Polynésie AVC a décidé d’agir.
Elle veut mettre en place une journée polynésienne de l’AVC pour informer la population mais aussi alerter les pouvoirs publics.
L’association Polynésie AVC est présidée par Jean-Marc Sichoix.

Écoutez les précisions de Marie Christine Depaepe :

AVC


Les AVC peuvent avoir des conséquences dramatiques s'il ne sont pas traités très rapidement. Des patients victimes d’accident cérébral sont hospitalisés quasi quotidiennement au service de neurologie du Taaone, seul établissement capable de traiter ce type de pathologie.

Publicité