polynésie
info locale

Accusé d'agressions sexuelles sur mineurs, il écope d'un an de prison

justice tahiti
Justice
©AFP
Ce jeudi 30 mars, un pédophile a été jugé au tribunal correctionnel. Il a écopé de trois ans de prison dont deux avec sursis. Compte-rendu d'audience.
L'homme était connu dans le milieu de la religion. Il officiait comme moniteur de catéchisme à la paroisse pentecôtiste de Fa'a'a, située à côté du lycée Henri Hiro. Il était aussi un employé d'EDT.

L'homme est arrivé penaud à l'audience. Et pour cause, en 2015, il a déjà été condamné pour des faits d'agressions sexuelles. Certes, il a payé sa dette mais, selon le ministère public, il reste dangereux. Le procureur a d'ailleurs souhaité qu'il soit inscrit au fichier des délinquants sexuels, estimant qu'il s'agit d'un prédateur sexuel.

Un prédateur sexuel


Les faits qui lui sont reprochés aujourd'hui remontent à 1992, 2004 et 2011. Ce sont les proches des victimes qui ont permis son interpellation. La première victime majeure, atteinte d'un handicap, a été victime d'un viol mais en 1992. Les faits sont désormais prescrits. L'homme ne sera donc pas condamné. En revanche pour les faits d'agressions sexuelles en 2004 et 2011 sur les victimes âgées de 11 et 12 ans, l'accusé a bien été reconnu coupable.

Le pédophile a finalement écopé de trois de prison dont deux avec sursis, d'une obligation de soin et d'indemniser ses victimes, d'un suivi socio-judiciaire pendant trois ans. Il est aussi interdit d'exercer une fonction avec des enfants.
Publicité