Acquitté par la cour d’assises d’appel

justice tahiti
Assises du tribunal du Papeete
Assises du tribunal du Papeete ©Polynésie 1ère
La session des assises s’est achevée jeudi 9 juin. Fait rarissime, le prévenu a été acquitté après avoir pourtant été condamné en première instance.
Il avait écopé de dix ans de prison ferme en 2013 pour viol et agression sexuelle. Les faits s’étaient déroulés entre 2007 et 2009. Dans cette affaire, deux victimes s’étaient portées parties civiles en première instance : une mère et sa fille. La deuxième était tombée enceinte et les soupçons se sont dirigés vers cet homme, malgré un test de paternité infructueux. 

En 2013, le prévenu avait été acquitté de l'agression supposée de la mère mais condamné pour viol et agression sexuelle sur la fille. Ayant toujours clamé son innocence, il a passé seulement un mois derrière les barreaux avant d’être placé sous contrôle judiciaire.

Cette expérience l’aurait terriblement affecté et même traumatisé. En appel jeudi 9 juin, le procureur a admis que ce dossier contenait « des incohérences » que l’avocat du prévenu n’a pas manqué de soulever. L’acquitté envisage désormais de lancer une procédure pour être indemnisé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live