Aéroport : le contrôle des motifs impérieux, c’est du sérieux !

sécurité tahiti
Aéroport : le contrôle des motifs impérieux, c’est du sérieux !
Lors de l'arrivée d'un vol du 3 février, l'ensemble des passagers a été contrôlé, des PV ont même été dressés. ©Haut-commissariat

Depuis l’instauration des nouvelles mesures d'entrée et de sortie aux frontières, les autorités ne badinent plus au départ ou à l’arrivée des voyageurs. Le contrôle des déplacements pour motif impérieux est minutieux. Gare aux contrevenants !

Les déplacements de et vers la Polynésie sont dorénavant étroitement contrôlés.

« Ainsi, tous les passagers en provenance ou à destination de Tahiti sont désormais soumis à une stricte application des motifs impérieux autorisés », communique le haut-commissariat.

La crainte de l’introduction de nouveaux variants du virus de la covid-19 pousse les autorités à « un examen renforcé des justificatifs fournis par les passagers au départ et à l’arrivée sur le territoire ».

Une manière d’assurer la protection sanitaire tout en maintenant les déplacements essentiels.

Aéroport : le contrôle des motifs impérieux, c’est du sérieux !
©Haut-commissariat

Le 3 février, l’ensemble des passagers d’un vol a été contrôlé. « 5 procès-verbaux ont été dressés pour non présentation de justificatifs pour motif impérieux ainsi que 2 décisions de non-admissions d’étrangers sur le territoire pour non présentation du motif impérieux », ajoute le haut-commissariat.

Ces derniers devront rejoindre leur pays origine par le prochain vol.

Aéroport : le contrôle des motifs impérieux, c’est du sérieux !
©Haut-commissariat