Alimentation, transport et logement : principales dépenses des Polynésiens

consommation tahiti
L'enquête sur le budget des familles touche à sa fin
Enquête sur le budget des familles ©Polynésie 1ère
L’Institut de la Statistique en Polynésie Française vient de publier son enquête sur le budget des familles. Au total, 3 792 familles ont été recensées par les enquêteurs. Le bilan démontre que l’alimentation et les transports sont les principaux postes de dépenses.

289 000 cfp, c’est la dépense mensuelle moyenne d’une famille en Polynésie française, répartie entre l’alimentation, le transport et le logement.

Les familles polynésiennes ont dépensé 45, 5 milliards cfp en alimentation, en 2015. Se nourrir reste donc un besoin primaire en Polynésie et les ménages les plus modestes y consacrent une part prédominante de leur budget.

La consommation de produits de base tels que le riz, les pâtes et les cuisses de poulet ont fortement augmenté. Entre 24 et 48 % selon les produits. Un signe d’appauvrissement de la population selon l’Institut.

Les dépenses en alcool diminuent

Les polynésiens achètent moins d’alcools forts, en baisse de 11%, mais consomment toujours autant, si ce n’est plus qu’en l’an 200, de bière et de vin. Au total, la population a dépensé plus de 11 milliards pour l’achat de vins et de bières en 2015.

Trop d’usagers sur les routes !

Très très peu de polynésiens utilisent les transports en commun, et préfèrent se déplacer seuls. Conséquence, plus de circulation sur les routes car, plus d’usagers. Hors transport scolaire, seulement 5% des familles utilisent le bus contre 16% en l’an 2000. 

Les inégalités entre les riches et les pauvres se stabilisent

Supérieures à celles de la Métropole et des départements d’Outre-mer, les inégalités entre les familles favorisées et défavorisées ont tout de même baissées par rapport à l’an 2000. La crise socio-économique a amplifié le phénomène de regroupement où cohabitent plusieurs générations et noyaux familiaux.