« Allons visiter nos îles » lance Mélinda Bodin, présidente de la fédération des pensions de famille

tourisme tahiti
« Allons visiter nos îles » lance Mélinda Bodin, présidente de la fédération des pensions de famille
« Allons visiter nos îles » lance Mélinda Bodin, présidente de la fédération des pensions de famille ©Polynesie La1ere
Les offres sont alléchantes mais les touristes encore trop rares.
La date de reprise des vols internationaux et avec elle le retour des touristes demeure une inconnue. Le trafic aérien domestique a de son côté repris timidement, Air Tahiti n’assurant pour le moment que 10% de son trafic habituel.

C’est donc vers la clientèle locale que se tourne le secteur du tourisme pour tenter d’amorcer la relance. Les pensions de famille et la compagnie aérienne multiplient les offres promotionnelles et les réservations commencent à arriver avec parcimonie.

« Les gens n’ont plus de vacances ou bien, peut-être, qu’ils n’ont plus d’argent » laisse tomber la propriétaire d’une pension de Fakarava qui n’accueille plus qu’un vol par semaine contre six en temps normal.
 
« Allons visiter nos îles » lance Mélinda Bodin, présidente de la fédération des pensions de famille
Les Outre-mer en continu
Accéder au live