polynésie
info locale

Après les Pakumotu, voici "Polynesian Kingdom"

société tahiti
Après les Pakumotu, voici "Polynesian Kingdom"
Non, ce n'est pas un nouveau groupe de danse à la mode. Ils rejettent la République française, le gouvernement local aussi, "Polynesian Kingdom", c'est une nouvelle organisation anti-système. 
Ne cherchez pas, aucun billet de spectacle ou de concert n'est en vente. "Polynesian Kingdom" est une nouvelle monarchie auto-proclamée sur le fenua... Ce n'est pas nouveau, les précédentes ont donné des idées, visiblement. Elle est dirigée par un roi Hawaien, Aleka Aipoalani, qui dit agir pour les intérêts du pays.

Cette royauté possède déjà son drapeau, sa monnaie, et les adhésions sont payantes. 

Mais vous le savez bien, ces activités sont punissables par la loi. Alors la question que tout le monde se pose est : pourquoi ? Quelles sont leurs motivations? L'anthropologue, Simone Grand, évoque un malaise social où une partie de la population ne se reconnaît plus. Est-ce la seule raison ? Réponse avec James Heaux et Hubert Liao. 
Publicité