Avec Armavie, le taekwondo bientôt accessible aux personnes handicapées

art martial tahiti
Le taekwondo pour personnes handicapées, bientôt une réalité
©Polynésie 1ère
Une étudiante polynésienne a décroché le premier prix de son école de commerce au Canada. Son idée : ouvrir le taekwondo aux personnes handicapées. Un projet d’étude mais également un projet commercial tout à fait viable qui a déjà recueilli un budget de 40 millions CFP.
Armavie, comme art martial et vie…Le logo n’est encore que virtuel, mais il pourrait bien devenir une réalité, au Canada. C’est le but que se fixe Menahere. Depuis 5 ans elle fait ses études à Montréal et elle vient d’obtenir le premier prix du projet commercial de son école de commerce. Avec 4 étudiants, elle a développé le projet qui permet aux personnes handicapées de pratiquer le taekwondo. Une idée qui a séduit le jury et leur a permis de devancer 24 autres équipes de futurs commerciaux :

©Polynésie 1ère

Une idée concrète qui fait la part belle au social, mais aussi un projet d’entreprise. Dans le cadre de leur examen, les étudiants ont ficelé tous les domaines de la gestion du projet et intéressé des sociétés parmi les plus importantes du pays. Avant même de commencer, 40 millions de dons sont déjà signés avec ces firmes. Le point fort étant que ces compagnies prennent à leur charge les adhésions des personnes handicapées désirant pratiquer ce sport.
Ancienne triathlète, Menahere repart vers Montréal, où elle espère qu’Armavie sera opérationnelle avant la fin de l’année. Pour marier ses passions du sport et du commerce.
Le séduisant projet de Menahere Lai

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live