Alerte aux galères portugaises

animaux arue
galères portugaises
©olomana vongue
Après Punaauia, Paea et Moorea des méduses qui pourraient être des « galères portugaises » ont été trouvées sur les rives d’Arue hier. La piqure de cette méduse peut être très douloureuse.
 

Galères portugaises à Arue


Des galères portugaises ont été retrouvées à Arue hier, sur le littoral du quartier Arahiri, entre le club de va'a Pirae et le motu de Arue, par un riverain qui sortait en mer en kayak comme chaque matin. Il est tombé nez à nez avec trois cadavres de méduses dont une qui pourrait être une "galère portugaise".

Cette dernière n'est pas mortelle pour un être humain mais elle est toutefois très douloureuse en cas de contact et peut provoquer vomissements, détresses respiratoires, douleurs abdominales, fièvres, vertiges et malaises.

La mairie d'Arue prévient la population: attention, après Punaauia, Paea, Moorea et la presqu'île, elles pourraient arriver à Arue.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live