polynésie
info locale

Philip Schyle, en colère

gouvernement de polynésie arue
Philip Schyle, en colère
Philip Schyle, en colère ©Polynesie La1ere
La maire d'Arue est en crise et son maire est en colère après la décision de son conseil municipal d'aller à l'encontre de ses consignes et de conserver son premier adjoint.
Philip Schyle est en colère suite au vote de jeudi dernier. Les élus de la commune avaient soutenu par 13 voix contre 11 le 1er adjoint Jacques Deane, soupçonné de harcèlement moral et sexuel sur la responsable des ressources humaines.

Le tribunal correctionnel s'était prononcé à l'encontre de la municipalité. Elle considérait que celle-ci n'avait pas pris les dispositions nécessaires pour protéger la victime des avances de Jacques Deane.  

Mardi 2 octobre, la commune est condamnée avant même que le principal intéressé ne comparaisse devant le tribunal correctionnel.

Le reportage de Caroline Farhi et Mirko Vanfau :
 
Philippe Schyle en colère
Philippe Schyle en colère

 
Publicité