La saga revient de loin

solidarité arue
La saga revient de loin
©polynesie.la1ere
Ce fût difficile mais les organisateurs y sont arrivés. La 28e Saga a débuté lundi 06 juillet. Il n'y aura pas cette année de séjours dans les familles ni de voyage dans les îles mais 250 enfants vont pouvoir être accueillis chaque semaine.
 
250 enfants chaque semaine, issus de milieux défavorisés vont pouvoir s’adonner aux joies du nautisme, mais cette année, covid oblige, il a fallu organiser les choses différemment.
 

La saga se coupe en deux


En raison du covid les travailleurs sociaux n’ont pas pu sélectionner des familles pour héberger les enfants. 2 centres de loisirs ont donc ouvert. L’un à l’école de voile d’Arue, la base de la saga, et l’autre à Papeari. Les enfants ne sont pas hébergés mais c’est déjà mieux que rien.

On a sauvé la saga, les enfants sont là, on est tous vraiment contents car on ne peut pas arrêter la saga c’est pas possible ! 

"Doudou" Cornette de st Cyr, fondateur de la saga

Une organisation en petits groupes qui permettra aussi de gérer plus facilement la situation si jamais un reconfinement devait intervenir.
 

Moins de subventions 


La saga a bien failli ne pas se faire. Il faut dire que les subventions habituelles ne sont pas venues du pays cette année, trop accaparé à subventionner d’autres urgences sociales. Pas moyen dès lors de partir dans les iles comme le fait la saga habituellement. Les gros partenaires habituels de l’évènement sont restés fidèles à la saga malgré les difficultés économiques du moment. Grace à eux la saga a pu se faire en version réduite.

La Saga débute ce lundi 3 juillet au centre de Papeari, jusqu'au 7 août et à l'école de voile d’Arue, jusqu'au10 juillet puis du 3 au 7 août.

Regardez ce reportage de Roan Poutoru et Mirko Vanfau :
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live