Attentat Charlie Hebdo : plus de 500 personnes rassemblées à Papeete

attentats tahiti
rassemblement je suis charlie
©Axelle Mésinèle, polynesie1ere.fr
Avec le slogan « Je suis Charlie » le monde entier se mobilise contre cet attentat. Ce mercredi à 17h30, le rassemblement place Tarahoi, à Papeete a rassemblé entre 500 et un millier de personnes.
Au fenua, comme en métropole l'émotion est grande après le massacre dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce mercredi 07 janvier, des centaines de Polynésiens se sont réunis place Taraho'i à Papeete, 400 oersonnes, selon la police, près d'un millier selon les organisateurs. avec des affichettes ou des pancartes « JE SUIS CHARLIE » en hommage aux 12 personnes tuées dans l'attentat perpetré au magazine satirique à Paris.

Cette initiative citoyenne fut lancée en fin de matinée sur les réseaux sociaux. Les gens sont venus en famille, jeunes et moins jeunes, des journalistes, des membres de partis politiques, des anonymes... Tous sont venus exprimer leur émotion et leur solidarité avec les familles des victimes, mais aussi déterminés à défendre la liberté de la presse et la liberté d'expression.

Ecoutez ces quelques réactions recueillies par Rony Poutoru et Patrick Tsing Tsing :




Suite à l'attentat de ce mercredi dans les locaux de Charlie Hebdo, le monde entier se mobilise et manifeste son indignation.

Le Club de la presse a adressé ses condoléances aux familles des victimes en rappelant sa solidarité à nos confrères de Charlie Hebdo. Un rassemblement aura lieu ce jeudi matin à Raiatea.  Le rendez vous est fixé à 11h devant le kiosque du marché d’Uturoa.

Le gouvernement polynésien, en déplacement aux Australes, a également exprimé sa compassion à l’égard des victimes. De nombreuses photos affichant le slogan "je suis charlie"  réalisées par de nombreuses rédactions dans le Monde, des personnalités, des internautes...circulent sur les réseaux sociaux.

Demain sera une journée de deuil national. Les drapeaux des bâtiments publics sont déjà en berne.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live