Attention à la Dengue de type 1: quatre personnes hospitalisées

santé tahiti
Aedes aegypti, moustique "tigré" vecteur de la dengue
Aedes aegypti, moustique "tigré" vecteur de la dengue
43 personnes ont contracté la maladie à Tahiti, Moorea et Raiatea. Près de 61% des malades sont des enfants de moins de 15 ans.

Avec les pluies, le nombre de cas de dengue de type 1 est en hausse. 43 personnes ont contracté la maladie à Tahiti, Moorea et Raiatea. Près de 61% des malades sont des enfants de moins de 15 ans. 4 personnes ont été hospitalisées. Pour lutter contre la dengue, il faut éliminer les gîtes à moustiques et utiliser des répulsifs ou des moustiquaires. 

Mais attention quand même à la dengue de type 2, selon le bulletin de veille sanitaire, en Polynésie Française, la dernière épidémie liée au sérotype 2 date de 1996, puis ce sérotype a ensuite circulé jusqu’en 2000. Une grande partie de la population n’est donc pas immunisée contre le virus. La réintroduction du virus au Fenua pourrait d’entraîner une épidémie.
 
La Polynésie française est actuellement à risque particulier d'introduction de la dengue de type 2 du fait :
- que la Nouvelle-Calédonie s'est déclarée en épidémie de DEN-1, DEN-2 et DEN-3
- de rencontres sportives internationales rassemblant des pays où circule la dengue 2 (Salomon, Vanuatu, Palau, Australie, Samoa américaine et Fidji) ou la dengue 3 (Papouasie Nouvelle Guinée). Le diagnostic de 3 cas importés du Vanuatu au cours qualifications de la coupe du monde de football pour les jeunes de moins de 17 ans (11-24 février) nous a placé au niveau d’alerte 2. Aucun cas secondaire n’a pour l’heure été diagnostiqué.
 
La Direction de la Santé invite les personnes à consulter rapidement un médecin en cas de fièvre brutale supérieure à 38,5°C d’apparition brutale et de douleurs musculaires et articulaires. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de déclencher l’ensemble des mesures de lutte de terrain contre les moustiques porteurs du virus.

Bonne nouvelle, les cas de leptospirose sont, eux, en baisse de 60%.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live