polynésie
info locale

Attention à la dermatite du surfeur

santé tahiti
planche de surf
(Photo illustration) ©AFP
La "dermatite du surfeur", une maladie de la peau, a fait son apparition au fenua. Depuis mi-décembre, plusieurs cas ont été répertoriés. Le bureau de veille sanitaire lance une mise en garde.
Depuis quelques semaines, plusieurs enfants et des jeunes adultes ont consulté des médecins pour des éruptions cutanées sur le thorax et dans les cuisses, sans fièvre.

Ces éruptions sont apparues après une baignade en mer. Les lésions sont présentes notamment sous les maillots de bain et les tee-shirts en lycra. L’évolution est favorable en quelques jours.

Ecoutez les précisions de Tauari Lee :

dermatite


Puatea Ellis et son fils de 7 ans ont attrapé la dermatite du surfeur en allant surfer à Orofara. La mère de famille témoigne.

dermatite surfeur temoignage


La zone de baignade la plus concernée va de la Pointe Vénus à l’embouchure de la Papenoo (zone des surfeurs), mais des cas ont également été décrits après des baignades à Arue, Punaauia et Moorea.

Retrouvez le reportage complet du JT, de Thierry Stampfler et Jérôme Lee :

 

Les conseils
Si vous n'avez pas encore la dermatite :

- Eviter de se baigner dans les zones mentionnées, notamment sur les plages situées entre la Pointe Vénus et Papenoo

En cas de dermatite (picotements pendant la baignade) :

- retirer immédiatement le maillot/lycra
- se rincer abondamment à l’eau de mer ailleurs que dans la zone de baignade infestée (éviter de se rincer à l’eau douce de préférence)
- se sécher en tamponnant légèrement les parties du corps touchées avec une serviette (ne pas frotter)
- se rincer au vinaigre dilué ou appliquer de l’alcool à 70°
- laver le maillot/lycra en machine ou le tremper dans de l’alcool ou du vinaigre puis le laver à la main avec du savon
- En cas d’apparition d’une éruption :
- se couper les ongles pour éviter la surinfection des boutons
- consulter un médecin en cas de démangeaisons importantes, de fièvre ou de lésions présentant du pus.