Baisse de la DGA : tension entre l’Etat et le Territoire

budget tahiti
GPL/Lana/Nuihau
©La 1ère
L’ambiance était tendue hier entre les sénateurs polynésiens et la ministre des Outremer. La diminution de la dotation globale d'autonomie est très mal vécue par les parlementaires qui essaient de s'y opposer par tous les moyens. Ce ne sont pas les bons selon la ministre des outremer.
Hier, au Sénat, le vice-président du pays, Nuihau Laurey, a fait voter un amendement pour éviter la baisse de 477 millions de francs de la Dotation globale d'autonomie. Sauf que, selon la ministre des Outremers, ce sont au final 1,9 milliards de francs que devrait perdre la Polynésie.
George Pau-Langevin a souligné que la technique budgétaire étant complexe, lorsqu’on met des millions en crédits de paiement, il faut multiplier par trois le montant global. Si l'amendement est maintenu, la Polynésie risque ainsi de perdre 1,9 milliards de francs ce qui ne va pas dans le sens des intérêts de la Polynésie.
Ecoutez George Pau-Langevin au Sénat:

ITW GPL

Pourtant le sénateur de Polynésie se dit satisfait que son amendement ait mobilisé les sénateurs de tout bord qui l'ont adopté. Nuihau Laurey insiste sur le sens de cet amendement qui vise à une mise en cohérence de l'engagement de la ministre des Outremer. Il est au micro de Tiziana Marone :

Itw Nuihau Laurey

La sénatrice Lana Tetuanui s'est insurgée contre la baisse programmée depuis trois ans de cette DGA, alors que cette dotation est un symbole de la reconnaissance de la « mère patrie » envers la Polynésie, le seul territoire français à avoir subi les essais nucléaires.
Ecoutez Lana Tetuanui au Sénat:

ITW Lana Tetuanui

Adopté par le Sénat, l'amendement sera examiné par la commission mixte paritaire avant qu'il ne passe en 2 ème lecture à l'Assemblée Nationale qui aura le dernier mot. Le budget outremer 2016 a été adopté sans surprise par les sénateurs. Un budget a été voté en un temps record, environ deux heures.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live