polynésie
info locale

Balises de détresse : de l’option à l’obligation

sécurité tahiti
balise
La nouvelle balise portable de la fédération d'entraide polynésienne de sauvetage en mer ©Polynésie 1ère
La Présidence annonce une nouvelle réglementation sur les radiocommunications maritimes. Elle rentrera en vigueur dans le courant de l’année 2018. Son objectif : améliorer la sécurité en mer.
Dans un communiqué, la Présidence explique cette nouvelle réglementation. Les navires neufs devront être équipés dès le 1er avril 2018. Par ailleurs, tous les navires concernés par cette nouvelle réglementation devront se mettre en conformité au plus tard le 1er octobre 2018.

Cette nouvelle réglementation prend en compte les évolutions technologiques des équipements tout en adaptant les obligations d’emports en considération de la typologie des navires et de leur exploitation. En particulier, on peut retenir l’obligation d’emport d’une balise de détresse jusqu’alors conseillée.

L’emport obligatoire de ces balises doit éviter de nouveaux drames de disparition en mer et ainsi faciliter les recherches et le sauvetage des personnes en détresse dans l’immense zone maritime de Polynésie française. Cette spécificité maritime induit la nécessité d’utiliser des moyens satellitaires pour fiabiliser les communications. Cependant, il existe aujourd’hui plusieurs types de balises d’où l’intérêt de bien choisir sa balise en fonction de son utilisation et de la réglementation.

En ce qui concerne le domaine maritime, deux types de balises sont commercialisées en Polynésie française. Si on peut noter une différence de prix d’acquisition notable entre les balises, il en est de même pour leur caractéristique  et leur mode d’emploi.


Les deux types de balises sont

• la RLS – Radiobalise de localisation des sinistres
• la PLB maritime – Balise maritime de localisation personnelle
La RLS est reconnue au niveau international par le système mondial de détresse et de sécurité en mer et la PLB qui initialement était prévue pour les randonneurs a été modifiée pour être adaptée au monde maritime.
Les points importants à retenir sont les suivants

Le déclenchement :

La RLS se fait soit manuellement ou automatiquement lorsqu’elle est en contact avec l’eau.
La PLB  se fait manuellement après déploiement de l’antenne.

L’autonomie :

L’autonomie, durée d’émission, est deux fois plus importante pour la RLS.

La maintenance et SAV

La PLB, en fonction de sa marque ou distributeur, ne dispose pas de service après-vente sur le territoire (codage, changement de batterie) à contrario de la RLS.

Retrouvez les indications de la Présidence pour bien choisir sa balise, ci dessous : 

Bien choisir sa balise



Publicité