Bientôt la gratuité des soins pour les femmes battues ?

violence tahiti
Femmes battues
Chantal Galenon a réclamé la gratuité de soins pour les femmes battues. (Photo d'illustration) ©AFP
A l'ouverture de la 10ème séance de la sessions budgétaire de ce jeudi  3 décembre, Chantal Galenon, représentante de l'UPLD, a demandé la gratuité des soins pour les victimes de violences. Elle souhaite également la mise en place d'un refuge.
La gratuité des soins pour les femmes victimes de violences... C'est ce qu'a réclamé la représentante UPLD, Chantal Galenon, ce jeudi matin, au cours des questions orales à l'ouverture de la 10ème séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française.

Dans sa réponse, le Pays ne s'y est pas opposé... mais avec des condition : faire constater par un gendarme, un mutoi ou un juge.  Des conditions qui ne plaisent pas à la présidente du Conseil des femmes, déçue par la réponse du ministère chargé de cette problématique.

Écoutez Chantal Galenon au micro de notre journaliste Bélinda Tumatariri

chantal galenon


Chantal Galenon souhaite également que le Pays finance des refuges pour les femmes battues à Tahiti et dans les îles. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live