Le bilan du commerce extérieur en 2017

commerce tahiti
Bilan du commerce extérieur en 2017
©Douanes - ISPF
La balance commerciale de la Polynésie française se détériore en 2017 en lien avec la hausse de la demande intérieure qui croît plus vite que la production des industries locales.
La valeur des exportations locales augmente de 17 %, mais ne suffit pas à rattraper la valeur des importations civiles qui augmente de 7 %.
 

Les importations civiles progressent et les exportations locales fléchissent

En novembre  2018, la valeur des importations civiles croît de 5% par rapport à novembre 2017. Elle est tirée par les importations à destination des ménages et les importations de produits pétroliers qui augmentent respectivement de 4% et de 21%.
En cumul de puis janvier, la valeur des importations civiles progresse de 18%.
Entre novembre 2017 et novembre 2018, les exportations locales diminuent de 27% en valeur et de 23% en volume. La baisse de la valeur des exportations locales est essentiellement due aux exportations de perles de culture brutes.
En cumul depuis le début de l’année, les exportations locales baissent de 5% en valeur et augmentent de 7% en volume.


La valeur des importations civiles est en augmentation


En novembre 2018, la valeur des importations à destination des entreprises progresse de 2% en lien avec la hausse de 8% des importations de biens intermédiaires. Les importations des biens d’équipement diminuent de 7%.
En cumul depuis janvier, les importations à destination des entreprises augmentent de 35% en valeur et de 12% en volume.
En novembre 2018, la valeur des importations à destination des ménages progresse de 4%. Cette hausse est principalement portée par l’augmentation des biens de consommation non alimentaires (+11%), les importations de produits automobiles (+7%) y contribuent également. La progression des biens de consommation est liée aux commandes d’appareils audios et téléviseurs en provenance d’Asie.
En cumul depuis janvier, les importations à destination des ménages augmentent de 5% en valeur et de 2% en volume.
En novembre 2018, les importations de produits pétroliers progressent de 21% en valeur et diminuent de 4% en volume.
Importations


Les exportations locales sont en baisse


Entre novembre 2017 et novembre 2018, la valeur des exportations locales diminue de 27% entraînée principalement par la baisse des exportations de perles de culture brutes. Les exportations de perles de culture brutes décroissent de 34% en valeur et de 37% en volume. Les exportations d’huile de coprah diminuent de 41% en valeur mais augmentent de 3% en volume. Les exportations de poissons sont en hausse de 28% en valeur et de 43% en volume. Les principaux acheteurs sont les Etats-Unis, avec 86% du volume exporté, principalement du poisson entier frais ou réfrigéré. Les exportations de vanille progressent de 37% en valeur et de 53% en volume.
En cumul depuis le début de l’année, les exportations de perles de culture brutes diminuent de 7% en valeur et de 14% en volume. Les exportations d’huile de coprah baissent de 26% en valeur et augmentent de 16% en volume. Les exportations de poissons progressent de 10% en valeur et de 21% en volume. Les exportations de vanilles ont en hausse de 8% en valeur et de 15% en volume.
Exportations
Les Outre-mer en continu
Accéder au live