Billabong Pro Tahiti : Jérémy Florès au repêchage

surf tahiti
Jérémy Florès, Billabong Pro Tahiti 2015
Jérémy Florès a perdu au dernier moment contre le king Kelly Slater, lors du round 4. 24/09/2015 ©Suliane Favennec
Après six jours de day off, la compétition a finalement repris, ce lundi 24 août, avec la fin du round 3. Le dernier Français en lice pour cette course, Jérémy Florès, a réalisé une belle course, il a montré qu'il était en forme et bien présent. Retour sur cette quatrième journée.
 
 
Les organisateurs n’avaient plus le choix. A la veille de la fin de la Billabong Pro Tahiti, il fallait reprendre la compétition pour pouvoir finir à temps. Après plusieurs recall, un premier à 7h30 puis à 9h 30 et un dernier à 11h45, la WSL a finalement décidé de lancer les dernières séries du round 3 à 12h jusqu’au round 4, qui s’est terminé vers 17h. Demain, les phases finales se disputeront à priori dans de meilleures conditions. Mais, avant, résumé de cette quatrième journée de surf ….

Un duel 100% australien a relancé les hostilités… Josh Kerr et Adrian « Ace » Buchan ont ainsi lancé cette journée. Ace a d’abord dominé la série grâce à une vague à 7,67 et une autre à 6 points, mais Josh Kerr a rapidement répondu en scorant un 8,13 qui l'a propulsé direct au round 4. Le heat suivant, le king Kelly Slater est entré en scène. Mais, le champion, plusieurs fois vainqueur de cette étape du tour, a rencontré quelques difficutlés à se débarrasser du hawaiien Sebastian Zietz. Les deux surfeurs ont attrapé de bonnes vagues. Fort de leur réputation, ils ont géré tous deux avec style des backside afin de scorer un maximum. Malgré de bonnes vagues, Sebastian Zietz a finalement dû s’incliner.

Un grand Jérémy Florès


C’est au heat 11 que le dernier Français en lice dans cette compétition a fait son entrée. Face au champion du monde 2012, Joël Parkinson, Jérémy Florès n’a pas eu froid aux yeux. Le jeune surfeur a su faire preuve de patience et choisir les meilleures vagues. Le Français a géré parfaitement son face à face en scorant deux vagues à plus de 9 points. Alors que l’Australien a enchaîné les vagues mais pas les points, Flores a signé une victoire éclatante avec un total de 18,87.

Dans le dernier Heat du round 3, C.J Hobgood a affronté le numéro 3 mondial, Julian Wilson. L’Américain n’a pas perdu les pieds face à son adversaire et a même scoré le premier 10/10 de la compétition, il a ainsi rejoint le round 4.


Du vent mais du beau combat


La pluie et le vent se sont invités pour le round 4. Le maramu s’est levé et a refroidi l’air en quelques minutes. Les vagues ont été néanmoins au rendez-vous même si plus éparses. Trois surfeurs se sont affrontés lors de ce round. Le premier heat a été serré entre les deux Australiens et le Brésilien. Owen Wright et Filipe Toledo ont scoré les meilleurs vagues, le premier a donc rejoint les quarts et le second ainsi que l'Australien Kai Otton le round 5, celui des repêchages.
 
Le second heat a été exclusivement brésilien : le champion en titre de la Billabong Pro Tahiti 2014, Gabriel Medina, contre Italo Ferreira et Bruno Santos. Ce dernier, finaliste des Trials et déjà vainqueur du main event, a d’abord dominé la course avant de se faire rattraper par un Medina en forme et bien déterminé à conserver son titre. Italo Ferreira a été presque inexistant, comme écrasé par le talent de ses deux confrères.

Un final en beauté


Le heat 3 a montré un Josh Kerr en forme, comme il le prouve depuis le début de la compétition. L’Australien a su jouer finement face un Aritz Aranburu, lui aussi en jambe. Finalement, avec une vague en plus, Josh Kerr a remporté la partie. Le Basque et le Brésilien Wiggolly Dantas devront passer les repêchages.

Le dernier heat du round a été certainement le plus tendu de la journée. Sous un temps exécrable, Kelly Slater et Jérémy Florès ont déployé tout leur talent. L’Américain CJ Hobgood a aussi scoré de belles vagues mais a dû s’incliner face à deux adversaires déterminés à rejoindre les quarts de final. Jérémy Florès a su, comme lors du round 3, faire preuve de patience, il a pris sa première vague à seulement 15 minutes avant la fin de la série.

Finalement, le surfeur français sortira deux beaux tubes qui le propulseront à la tête du heat avant de se faire détrôner au dernier moment, et en splendeur, par le king Kelly Slater. Avec une dernière et magnifique vague scorée 9.77 , le champion a ainsi relégué Jérémy Florès et CJ Hobgood au repêchage. La belle vague du king a cloturé en beauté cette quatrième journée de compétition. Prochain rendez-vous demain, mardi 25 août, pour la suite et la fin de cette Billabong Pro Tahiti.

Retour en images sur cette journée

 
 
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live