Le British Museum célèbre les 250 ans du 1er voyage de James Cook dans le Pacifique

exposition tahiti
exposition james cook
©Polynésie la 1ère
La Grande-Bretagne célèbre les 250 ans du premier voyage de James Cook dans le Pacifique dans le cadre d'une exposition gratuite qui ouvre ses portes au British Museum à Londres.
James Cook a durablement marqué l'histoire du Pacifique à travers ses voyages en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Aujourd'hui, le regard porté sur l'explorateur le plus connu du Royaume-Uni a bien changé.

Jusqu'en juillet 2019, le célèbre musée londonien, le British Museum, propose une exposition sur les 250 ans du premier voyage de James Cook dans le Pacifique. A son départ d'Angleterre en 1758, le marin était officiellement chargé d'une mission : observer le transit de Vénus à Tahiti pour calculer les distances de planètes du système solaire. Cette mission sera un échec mais le navigateur et son équipage reviennent en terre anglaise avec de nombreux objets. "Il s'agit d'objets qui montrent la vie de tous les jours des anciens Polynésiens", explique Théano Jaillet, directrice des musées de Cannes et ex-directrice du musée de Tahiti et des îles. 

88 objets sont exposés au British Museum dont quelques pièces de Nouvelle-Calédonie, James Cook fût le premier Européen à en fouler les terres.  "Nous avons une collection étonnante d'objets ramenés lors de ses voyages. Mais cette fois nous avons souhaité être collaboratif et ouvert à la manière dont les gens du Pacifique perçoivent Cook", souligne Julie Adams, conservatrice au British Museum.