Bruno Marty est sorti de garde à vue

justice tahiti
Bruno Marty
©Polynésie 1ère
Le directeur du Laboratoire des travaux publics avait été placé en garde à vue, mercredi 21 juin, dans le cadre de deux enquêtes préliminaires :  l’affaire du conflit d’intérêt à la TEP et celle des soupçons d’abus de biens sociaux à la Spres
Bruno Marty est sorti ce jeudi de sa garde à vue "sans qu'il ne soit inquiété", a indiqué son avocat Me Mourad Mikou. Selon nos confrères de Radio 1, le directeur du Laboratoire des travaux publics et conseiller municipal de Papeete a été entendu hier, mercredi 21 juin, par les policiers de la brigade financière dans le cadre de deux enquêtes préliminaires distinctes et déjà connues du grand public.

La première enquête a été ouverte en 2016 pour "détournement de fonds publics" et "prise illégale d’intérêts". Elle concerne le règlement d’un contentieux entre la TEP et l’ancienne société de Bruno Marty, la Spres. La seconde enquête vise des soupçons d’abus de biens sociaux à la Spres.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live